Les jumelles ont pris un ferry pour la Corse

le
0
VIDÉO - La mère des deux fillettes disparues le 31 janvier a lancé mercredi un appel à témoins sur les télévision françaises et italienne. Les enquêteurs sont désormais à la recherche d'un magnétophone dont le père ne se séparait jamais et qui pourrait contenir des informations.

Rebondissement dans l'opération «Gemelle». Les deux fillettes suisses de six ans disparues depuis le 30 janvier, «étaient sur le bateau» pour la Corse qu'a pris leur père le 31 janvier, soit cinq jours avant de se suicider, a indiqué mercredi le procureur de la République de Marseille, Jacques Dallest. Mardi, il avait signalé que le père avait pris le ferry mais n'avait relevé aucune trace de la présence d'Alessia et Livia, ce qui laissait penser aux enquêteurs que les fillettes pouvaient n'avoir jamais quitté la Suisse.

Ce sont les témoignages de deux passagères du navire, le «Scandola», qui ont permis d'apporter ces nouveaux éléments à l'enquête. La première a affirmé avoir vu le 31 janvier les deux enfants, dont l'une portait des lunettes de vue et l'autre un grand tee-shirt. Une autre passagère a indiqué avoir entendu des pleurs d'enfant depuis la cabine voisine du père. Un peu plus tard, elle aurait aperçu les deux fillettes sur l'aire de jeux du batea

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant