"Les joueurs de Knysna n'auraient jamais dû être repris"

le
0
"Les joueurs de Knysna n'auraient jamais dû être repris"
"Les joueurs de Knysna n'auraient jamais dû être repris"

Avant de devenir adjoint de Montanier et de s'occuper des attaquants du Stade Rennais, Frédéric Née a fréquenté l'équipe de France, le temps d'une Coupe des Confédérations remportée en 2001. Du haut de sa seule sélection, l'ancien buteur, qui fête aujourd'hui ses 42 ans, revient sur cette période et n'oublie pas d'évoquer l'EDF actuelle.

Quand on regarde votre carrière, on s'aperçoit que votre passage en équipe de France est un bon indicateur. Il arrive en juin 2001 et se situe pile poil quand vous êtes au top, à 26 ans. Cinq ans après vos débuts en professionnel et cinq ans avant la fin. Oui, c'est un peu le pic de ma carrière, c'est vrai. À l'époque, j'avais fait une très bonne saison (17 buts, ndlr) et la Coupe des Confédérations tombait bien. C'était un moment assez spécial, car il y avait pas mal d'absents, beaucoup des joueurs qui évoluaient en Série A n'étaient pas là, donc c'était l'occasion parfaite pour en profiter et les remplacer.

F. Née : " C'est très rare de trouver quelqu'un avec qui vous vous entendez aussi bien "
Vous aviez déjà été convoqué auparavant ? J'avais déjà quelques sélections en A', mais je n'avais jamais été appelé en A. Je me souviens quand je l'ai appris. Avec mon ami Pierre-Yves André, on avait tous les deux reçu des pré-convocations. On avait suivi la liste et on n'était pas dedans. Bon. Puis arrive la fin du championnat. Moi, j'avais programmé des vacances avec des amis. Et deux jours après la dernière journée de Division 1, je reçois un coup de fil d'Henri Émile pour me dire que Thierry Henry est indisponible. C'est moi qui étais choisi plutôt que Pierre-Yves. J'ai tout de suite appelé mes parents pour leur annoncer la bonne nouvelle. C'était assez fort sur le plan émotif.

« je me souviens surtout de mon but refusé alors qu'il aurait dû être validé, à 0-0. Wiltord n'était pas du tout hors jeu. J'y ai cru deux secondes, quand même... C'est un gros regret »
Vous sauriez expliquer pourquoi ? Parce que j'avais fait toutes les catégories de jeunes en équipe de France et il ne me manquait que celle-là. C'était important pour moi de décrocher ce fameux sésame. En plus, ça récompensait ma bonne saison et celles de mes partenaires à Bastia.

[DIV…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant