Les joueurs de jeux vidéo, nouvelles célébrités planétaires

le
0
Les joueurs de jeux vidéo, nouvelles célébrités planétaires
Les joueurs de jeux vidéo, nouvelles célébrités planétaires

Ils sont suivis par des millions de personnes et empochent des fortunes avec une simple manette: les stars des jeux vidéo ont accédé au rang de célébrités mondiales et sont la grande attraction du salon E3 de Los Angeles.Comme chaque année, la grand-messe du jeu vidéo, qui a ouvert ses portes mardi, regorge de nouveaux blockbusters et d'innovations censées révolutionner le monde des "gamers" comme la réalité virtuelle ou le streaming.Mais l'édition 2016 de l'Electronic Entertainment Expo consacre surtout l'émergence de ces célébrités d'un nouveau genre dont les performances accomplies dans des jeux vidéo sont diffusées, avidement suivies ou commentées sur les sites Twitch ou YouTube Gaming."Il y a des centaines de millions d'utilisateurs qui regardent des jeux vidéos tous les mois", dit à l'AFP Ryan Wyatt, en charge de ce nouveau secteur chez YouTube, en marge du salon E3.Même ce responsable ne peut cacher sa surprise "que cela soit devenu si important".YouTube Gaming, un dérivé du site de partage de vidéos en ligne conçu spécialement pour les "gamers", n'a été lancé qu'en août dernier sur le net et sur des applications pour mobile. Mais des milliards d'heures de retransmission de jeux vidéo y sont déjà visionnées chaque mois et ce nombre ne fait que grossir, assure M. Wyatt.Pour maintenir l'élan, YouTube fait tout pour mettre en valeur ces joueurs qui créent du contenu en s'adonnant à leur passion. La priorité est donnée aux personnalités à même de captiver le public en ligne par leurs performances de "gamers", mais également avec des traits d'humour et d'esprit ou leurs commentaires."Ce sont des superstars à part entière, des célébrités", estime M. Wyatt.- Selfies et autographes -L'année dernière, le magazine Variety avait publié un sondage montrant que les stars de YouTube avaient, sur les adolescents, la même influence que celle attribuée aux ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant