Les jouets d'antan version 2.0 parmi les futurs hits de Noël

le
0
Les jouets d'antan version 2.0 parmi les futurs hits de Noël
Les jouets d'antan version 2.0 parmi les futurs hits de Noël

Une fée volante avec des capteurs, une peluche interactive: les grands classiques de Noël comme les poupées, peluches et jeux de société continuent de susciter la convoitise des enfants, dans des versions modernisées par les nouvelles technologies ou les licences à la mode.A mi-décembre, Furby Boom et Fée volante se classent comme les deux meilleures ventes chez La Grande Récré et JouéClub, indiquent les deux principales chaînes de distribution de jouets de jouets en France.Leur point commun: allier les univers du jouet traditionnel et celui des nouvelles technologies.Furby est en effet, une peluche interactive, mélange entre un rongeur et un hibou qui n'est pas sans rappeler le gentil Mogwai du film "Gremlins". Il avait connu son heure de gloire à la fin des années 90, avant de revenir sur le devant la scène dans une version modernisée, permettant d?interagir avec l'animal via une application smartphone et tablette.La Fée volante, qui est elle déjà en rupture de stock chez plusieurs marchands, ressuscite la figurine de princesse d'autrefois, via des capteurs de mouvement qui permettent à l'enfant de la faire voler d'un simple mouvement de la main."Les jouets de Noël ont toujours été un mélange de jeux traditionnels que l'on retrouve invariablement année après années, et de nouveautés et d'innovations. Mais depuis deux ans, on constate un mariage croissant de ces deux tendances", note Franck Mathais, directeur des ventes à la Grande Récré.Et cette année encore, si les traditionnels Playmobil ou Docteur Maboul figurent toujours dans leur version originelle parmi meilleures ventes pour Noël, ce sont bien majoritairement les jeux et jouets connectés qui trustent les premières places. - Sublimés par les nouvelles technologies" - "Les classiques du jouet sont en quelque sorte sublimés par les nouvelles technologies, qui leur apportent davantage de réalisme et permettent une meilleure interaction avec ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant