Les JO sur France Télé jusqu'en 2020

le
0
INTERVIEW - Rémy Pflimlin, le président du groupe audiovisuel public depuis août dernier, explique sa stratégie dans les droits sportifs.

Le groupe France Télévisions annonce l'acquisition des droits des prochains Jeux olympiques. Le montant de ces contrats est évalué entre 40 et 50 millions d'euros par événement. S'y ajoutent des frais de production estimés à une dizaine de millions d'euros pour chaque JO.

LE FIGARO. - Vous serez les diffuseurs des JO jusqu'en 2020. Quelle est la nature de ce contrat ?

Rémy PFLIMLIN. - Nous confortons nos droits sur les Jeux olympiques puisque nous les achetons en exclusivité totale jusqu'en 2020, à la fois pour les Jeux d'hiver et ceux d'été. De plus, nous nous sommes assurés que ces droits étaient tous supports et donc exploitables quels que soient les modes de diffusion et les terminaux. Nous l'annonçons alors que mercredi nous saurons quelle ville accueillera les Jeux olympiques d'hiver 2018. C'est également une façon de montrer notre solidarité avec la candidature d'Annecy.

Combien avez-vous payé pour sécuriser ces droits sur huit ans ?

Ce sont des mont

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant