Les JO de Londres pourraient n'avoir d'été que le nom

le
1
Le comité d'organisation des Jeux olympiques de Londres a commandé en catastrophe 250.000 ponchos pour protéger les spectateurs en cas de pluie.

À quinze jours de l'ouverture, les Jeux pourraient n'avoir d'été que le nom tant la pluie menace le bon déroulement de certaines épreuves. Seuls trois quarts des 80.000 sièges du stade olympique sont abrités. Les sites d'équitation à Greenwich, d'aviron à Eton Dorney, de mountain bike dans l'Essex, de beach-volley aux Horse Guards Parade dans le centre de Londres ou de hockey au parc olympique sont aussi concernés par les intempéries.

Le printemps a été déjà remarquablement humide, avec des records de précipitations en avril et en juin. Ce mercredi, un concert en plein air prévu à Hyde Park avec notamment Kylie Minogue a dû être annulé la veille en raison de l'impraticabilité du terrain devenu une mare de gadoue. Les concerts de Paul Simon ce week-end et de Madonna la semaine prochaine au même endroit sont en sursis.

Les cinq météorologues employés par l'organisation des JO scrutent le ciel avec angoisse. S'il est encore trop tôt pour prédire le temps du soi

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • samielie le jeudi 12 juil 2012 à 14:28

    c est pour ca que les anglais pratiquent tres peu le topless!!!