Les JMJ, deuxième naissance du Pape

le
0
Ce premier voyage de l'évêque de Rome à l'étranger marque un véritable tournant dans son pontificat, dont sept leçons au moins peuvent être tirées.
La «naissance» et le véritable envol d'un pontificat

Le premier voyage à l'étranger du pape François est pour le Vatican un pari réussi au-delà des espérances. Vu le charisme de cet Argentin, il n'y avait pas beaucoup de risques, mais, à 76 ans, ce «jeune» pape - cinq mois le 13 août prochain - a passé brillamment cette épreuve qui n'est jamais gagnée d'avance pour un néophyte, comme on l'avait constaté avec le timide Benoît XVI aux JMJ de Cologne. Avec, qui plus est, ce double exercice: un premier voyage sur son continent d'origine mais aussi des turbulentes Journées mondiales de la jeunesse, qui exigent du Pape de tenir la route face à des jeunes dont il pourrait être le grand-père. Cette réussite propulse d'une certaine manière le pontificat sur une orbite très internationale qu'il avait acquise virtuel...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant