Les jeux et les rencontres mènent la croissance des applications mobiles

le
0
Les jeux et les rencontres mènent la croissance des applications mobiles
Les jeux et les rencontres mènent la croissance des applications mobiles

(AFP) - Toujours dominé par les jeux, le marché des applications pour appareils portables a poursuivi sa mue en 2015, a indiqué mercredi l'institut d'analyse spécialisé App Annie, qui constate que cinq des dix applications générant le plus de chiffre d'affaires en France sont des services de rencontre.La boutique d'applications Google Play (sur Android) fait désormais deux fois mieux qu'iOS (Apple) en nombre de téléchargements, portée par les primo-accédants aux smartphones dans les marchés émergents, note App Annie. Mais la seconde conforte son avance en termes de chiffre d'affaires, tempère l'institut américain, qui ne livre pas de chiffres précis.

La Chine, où la croissance est spectaculaire, les Etats-Unis et le Japon ont représente 90% de la progression du chiffre d'affaires de l'"App store" d'Apple en 2015. Les jeux représentent 90% des revenus sur Google Play et 75% sur iOS, constate-t-il.

Parmi les tendances de l'année passée, App Annie relève la forte progression du streaming musical (lecture sans téléchargement), l'essor du "m-shopping" (achats effectués via un téléphone mobile) et surtout le succès mondial des applications de covoiturage et de réservation de taxi ou VTC.

"Uber semble être le seul acteur d'envergure mondiale, avec une place de numéro 1 et de numéro 2 dans de nombreux marchés", note l'agence, qui souligne la contre-attaque de ses concurrents: les poids lourds régionaux Lyft, Ola, GrabTaxi et Didi Kuaidi ont conclu en décembre un "accord d'itinérance" qui permettra aux utilisateurs voyageant à l'international d'utiliser leur application locale pour réserver une course.

Le chiffre d'affaires des applications de rencontres, menées par Tinder -qui a réussi à lancer une version payante-, a explosé en 2015, constate aussi App Annie.

La France --à la sixième place mondiale pour les téléchargements et neuvième pour le chiffre d'affaires- place cinq applications ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant