Les jeunes pères ont moins de testostérone

le
0
Ce phénomène biologique permettrait à l'homme de participer plus aisément aux soins requis par le petit enfant.

La baisse de libido chez une femme venant d'accoucher est un phénomène fréquent et connu. On ignorait en revanche que les hommes enregistrent une baisse de testostérone, hormone de la virilité, à la naissance d'un bébé. C'est ce qu'a révélé cette semaine une équipe de chercheurs ayant suivi 624 jeunes hommes pendant quatre ans et demi. L'étude parue dans les Annales de l'Académie Nationale américaine des sciences (PNAS) a montré que ceux qui, dans le groupe, devenaient père, voyaient leur niveau hormonal chuter par rapport à ceux restés sans enfant.

Le même phénomène était déjà connu chez d'autres espèces animales dans lesquelles les mâles aident à élever les petits, explique Christopher Kuzawa, professeur d'anthropologie à la Northwestern University de Chicago, un des co-auteurs de ces travaux. En revanche, les études conduites jusqu'alors chez l'homme, menées sur des périodes courtes, n'avaient pas permis de dire si c'était la naissance qui entraîn

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant