Les jeunes parents ne veulent plus de produits industriels pour leurs enfants

le
0
Les jeunes parents ne veulent plus de produits industriels pour leurs enfants
Les jeunes parents ne veulent plus de produits industriels pour leurs enfants

Selon une étude publiée par Deloitte*, l'offre d'aliments infantiles déçoit de plus en plus les parents d'aujourd'hui (les ventes sont en baisse de 10,2% en 2013).

Selon cette étude, les parents sont généralement déçus par le goût des produits industriels et par leur manque de naturalité (82% des parents trouvent que le fait-maison répond mieux

que les marques au critère de goût). De plus, l'offre existante est peu innovante : la portion-repas individuelle offre une " dose unique d'un repas tout prêt " qui exclut le parent de toute implication à la préparation du repas de bébé.

Les jeunes parents privilégient désormais l'authenticité, le naturel et le goût des produits. On note ainsi le retour en force de l'allaitement maternel (2 mamans sur 3) et des petits plats " faits maison ".

83% des parents trouvent les produits d'alimentation infantile chers. Pour faire des économies et offrir le meilleur à leur enfant, ils préparent ainsi de plus en plus les repas eux-même.

Le lait infantile s'en sort-il mieux ? Les dernières tendances font état d'un repli du marché des laits 1er et 2e âge (-4,7% en 2011) mais d'une croissance des laits de croissance (+4,7%) et des laits bio.

Fraîcheur, naturel, goût, gourmandise, onctuosité, traçabilité, saveur... sont des mots largement relayés par les parents et les experts interrogés par Deloitte dans le cadre de cette étude.

La préoccupation de qualité est forte sur toutes les composantes du produit

(...) Lire la suite de l'article
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant