Les jeunes lecteurs français enthousiastes et tentés par le numérique

le
0
Hallgerd/Shutterstock.com
Hallgerd/Shutterstock.com

(Relaxnews) - Le livre et la presse passionnent encore les plus jeunes. La pratique de la lecture s'impose en quatrième position des activités quotidiennes des sept/quinze ans, selon une étude d'Ipsos MediaCT. L'usage évolue par ailleurs dans le sens de la société, avec 25% des jeunes sondés ayant déjà pratiqué la lecture sur écran.

Commandée par Gallimard Jeunesse et Le Parisien/Aujourd'hui en France, l'étude fait le bilan des pratiques de lecture des petits Français âgés de sept à quinze ans. La lecture se maintient en bonne place parmi les loisirs des sondés, en dépit de sollicitations extrêmes. Elle se classe ainsi quatrième des activités quotidiennes.

Les 7/10 ans plus fervents mais plus entourés

Les enfants âgés de sept à dix ans lisent plus que leurs aînés. Ils classent la lecture en deuxième position de leurs activités journalières. A cet âge, la lecture à haute voix s'avère bien entendu primordiale. 79% de ces lectures s'effectuent avec les parents (lecture partagée). Deux tiers des parents (66%) conseillent par ailleurs leurs bambins de sept à dix ans en matière de livres.

Lire semble aussi davantage une pratique féminine de sept à quinze ans. L'étude note que les garçons ont tendance à l'éloigner de la lecture à partir de l'entrée au collège, vers onze ans.

Le plaisir perdure en revanche. 78% des enfants indiquent aimer la lecture. 82% ont d'ailleurs lu un livre avec plaisir sur les trois derniers mois. La moyenne de livres lus atteint onze, toujours sur trois mois, contre seize, en un an, pour les adultes. Le champion préféré des sept/quinze ans demeure Harry Potter, devant Le Petit Prince ou encore Twilight. Des séries comme La Cabane magique ou Les Chevaliers d'émeraude sont aussi cités par l'étude.

L'écran prend du poids

Les sept/quinze ans pratiquent en moyenne neuf activités de loisirs chaque semaine. L'écran y possède un poids considérable, qui tend de plus en plus à englober la lecture. 25% des sondés ont déjà lu sur un écran. L'ordinateur conserve son rang de premier support, précédant la tablette et le smartphone.

Les enfants plébiscitent l'interactivité de la lecture sur écran, mais aussi son côté modulable. Ils semblent en revanche ne pas connaître toutes les fonctionnalités numériques. L'ebook les frustre aussi, comme les plus grands, en matière de collection : "on ne peut ni les garder, ni les prêter !" cite l'étude, dévoilée ce 3 décembre à l'occasion du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil (Seine-Saint-Denis).

L'étude d'Ipsos MediaCT a été réalisée du 29 juin au 11 juillet 2012, auprès d'un panel représentatif de mille enfants lecteurs ou non.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant