Les jeunes, futurs ambassadeurs de l'épargne immobilière?

le
0

Le groupe PERIAL publie les résultats de son 2ème baromètre de « L’épargne immobilière» : l’immobilier papier reste un placement méconnu mais il devient séduisant dès qu’il est explicité, notamment auprès de la génération Y (moins de 35 ans).

La 2ème édition du baromètre Perial indique que les principales motivations des français face à l’épargne sont de disposer d'une épargne de sécurité (75%), de financer leur retraite (45%) et de se constituer un patrimoine (45%). Pour les jeunes, l’épargne en vue de la retraite est « naturellement » moins indispensable Leur souhait est davantage axé sur leur projet immobilier et sur un projet de création d’entreprise.

 La hiérarchie des placements préférés ne bougent pas d’une année sur l’autre avec d’abord les livrets d’épargne (46%), l’immobilier direct (28%) puis l’assurance-vie (14%). Sur le thème précis de l’épargne immobilière, le constat est identique à 2015 : la notoriété et la possession de l’épargne immobilière restent stables, respectivement 1% et 6% seulement.

Attractivité de l’épargne immobilière auprès des jeunes

Spontanément l’épargne immobilière continue à être peu connue. Une fois présentée, elle reçoit cependant un accueil positif en particulier auprès de la génération Y (40 % vs 27 % au global de l’échantillon). Par ailleurs, l’intention de réallocation des moins de 35 ans est de 39%, ce qui souligne un fort intérêt de leur part (vs 24% pour l’ensemble des français).

 Quant aux raisons d’attractivité, elles mentionnent la sécurité, la rentabilité et dans une moindre mesure, son accessibilité tarifaire.

Un intérêt pour l’offre digitale d’épargne immobilière

L’offre digitale parait globalement plus attractive. Les raisons qui plaident en sa faveur sont les frais réduits, le ticket d’entrée et la gestion en ligne.

 Couplée à l’offre classique, le digital permet de stimuler l’attractivité globale de l’offre en dopant par exemple les intentions de réallocations notamment chez les jeunes. Bref, « l’offre digitale apparaît donc comme un accélérateur d’appétence pour les jeunes ».

Conforté par ces enseignements, le groupe PERIAL, dans le cadre de son plan stratégique à 5 ans, s’est donc d’ores et déjà engagé dans la préparation d’une offre digitale à destination de cette nouvelle génération d’épargnants.

Retrouvez cet article sur Primaliance.com
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant