Les jeunes d'Europe se méfient de leurs gouvernements

le
0
Les Européens expriment également leur défiance vis-à-vis des instances européennes et internationales.


Cliquez sur l'aperçu pour agrandir l'infographie.

Ils sont la génération de la mort du politique et du déclin des institutions. Du moins dans les pays occidentaux, où l'engagement militant est d'autant moins fort qu'on l'estime inutile. Les jeunes Français, si pessimistes sur l'avenir de leur pays, ne sont que 12 % à envisager de s'engager dans un parti, alors qu'ils sont tout de même 21% aux États-Unis, et surtout 42% au Maroc, 37% en Inde ou 27% en Turquie. Mais cette jeunesse, comme elle préfère la famille et les amis, choisit l'engagement associatif, plus proche et plus concret.

Car cette moindre implication dans le devenir du monde va de pair avec une défiance globale envers les institutions, nationales ou internationales. Alors que les Chinois et les Indiens expriment à 71% leur confiance en leur gouvernement, suivis par les Marocains, les Israéliens et les Scandinaves, les jeunes Européens de l'Ouest sont franchement défiants envers le leur; la palme revenant

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant