Les jésuites ont leur pape

le
0
Les relations entre la Compagnie de Jésus et Rome ont longtemps été difficiles.

C'est la première fois dans l'histoire qu'un fils de saint Ignace est élu pape. L'événement est de taille. D'abord à cause de l'importance de cet ordre, vieux de presque cinq siècles, dans le catholicisme, mais aussi parce que la Compagnie de Jésus est longtemps apparue comme une véritable église à l'intérieur de l'Église (son général, vu par certains comme un rival du souverain pontife, fut parfois affublé du qualificatif de pape noir).

Pourtant dès l'origine (1534), Ignace de Loyola avait souhaité pour son ordre qu'il prononce un v½u d'obéissance inconditionnelle au pape et d'engagement loyal à ses côtés au service des missions. «Les Constitutions» disposent: «Il est bon de rappeler dans quelle intention la Compagnie a fait le v½u d'obéir, sans alléguer d'excuse, comme au Souverain Vicaire du Christ ; il s'agissait d'être envoyé parmi les fidèles ou les infidèles...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant