Les Ivoiriens aux urnes pour une présidentielle historique

le
0
Quelque 5,7 millions d'Ivoiriens étaient appelés dimanche à départager le président sortant Laurent Gbagbo et l'ex-premier ministre Alassane Ouattara. Un scrutin sous tension après une semaine de violences

Un scrutin sous tension après une semaine de violences. Les Ivoiriens étaient appelés à se rendre aux urnes, dimanche, pour le second tour d'une élection présidentielle historique, qui doit clore une décennie de crises politico-militaires.

Quelque 5,7 millions de personnes devaient départager le sortant Laurent Gbagbo et l'ex-premier ministre Alassane Ouattara. Les deux rivaux de longue date avaient réuni 38% et 32% des suffrages au premier tour, le 31 octobre dernier. Un scrutin marqué par une participation exceptionnelle de 83%.

Le scrutin, qui s'est refermé à 17 heures dimanche, et dont l'issue est totalement incertaine, s'est tenu dans un climat de tensions, après une campagne marquée par des affrontements entre partisans des deux camps. Des violences qui ont notamment causé la mort d'un militant pro-Gbagbo et fait de nombreux blessés.

Samedi encore, de nouveaux incidents ont éclaté dans le quartier populaire d'Abobo, le fief d'Alassane Ouattara à Abidjan. Au moi

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant