Les Italiens mobilisés contre le gaspillage

le
0
Une instance chargée d'économiser 4,2 milliards d'euros sur le budget de l'État fait appel à l'imagination des contribuables.

Rues éclairées en plein jour, fontaines où l'eau coule sans retenue, casernes à l'abandon quand sévit la crise du logement ou médicaments vendus dans des conditionnements inadaptés aux besoins du patient: pour dénoncer un gaspillage des deniers publics, suggérer des pistes d'économies ou proposer des réformes, les Italiens sont invités à contacter l'administration par courriel. Depuis le 2 mai, date du début de cette opération destinée à réduire les déficits publics, plus de 122.000 mails ont afflué au Palais Chigi, le siège du gouvernement. Soit environ 10.000 par jour.

«Cette immense réponse collective traduit un besoin de participation des Italiens à l'effort d'assainissement budgétaire que le gouvernement a entrepris», explique Elisabetta Olivi, la porte-parole du président du Conseil, Mario Monti. De passage à Rome, Michel Barnier, le commissaire européen pour le Marché intérieur et les Services, a trouvé l'initiative «géniale».

Au deuxième éta

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant