Les islamistes tunisiens ménagent les touristes

le
0
Certains restaurateurs ont toutefois renoncé à servir de l'alcool, par crainte des salafistes. INTERVIEW - «Trouver un compromis entre habitants et vacanciers»

À Tunis

Quand elle préparait les bagages de sa famille pour des vacances en Tunisie, Séverine s'est entendu dire «de prévoir un foulard dans les valises, pour (moi) et pour (ma) fille.» Sarcasme faisant allusion à l'arrivée au pouvoir des islamistes d'Ennahda en octobre dernier. Après hésitation et un peu d'appréhension, cette assistante de direction dans le Vaucluse se retrouve avec mari et enfants sur le bord de la piscine d'un hôtel «All inclusive» de Hammamet, La Mecque du tourisme de masse dans le pays. «C'est la cinquième fois que l'on vient dans cet hôtel. Il n'y a que l'an dernier que nous n'avons pas fait le voyage, à cause de la révolution. Et franchement tout va bien.» À leur table, Philippe, lui, ne se soucie pas des questions de religion: «On est à l'hôtel, on se fout du reste, le voile, tout ça, ça ne nous touche pas ici.»

Le ministère du Tourisme a publié le 20 juillet les chiffres du premier semestre 2012. La hausse de 36 % des revenus en

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant