Les islamistes tunisiens  face au défi du pouvoir

le
0
Les premiers résultats officiels semblent confirmer la victoire écrasante d'Ennahda. Les vainqueurs doivent former des alliances, s'imposer dans l'appareil d'État et répondre aux attentes du pays. Avec une vidéo BFMTV

Les résultats définitifs du premier scrutin libre de l'histoire tunisienne devraient confirmer le net succès d'Ennahda, qui va devenir la première force politique du pays. Mardi soir, selon les premiers résultats partiels officiels, la victoire écrasante du parti islamiste semblait se confirmer. Ennahda a ainsi recueilli un peu plus de 38% des voix dans cinq circonscriptions. Dans l'attente des résultats complets, le parti islamiste a revendiqué dès lundi une position dominante dans un paysage politique inédit, estimant avoir obtenu entre 30 et 40% des votes pour l'élection de l'Assemblée constituante.

Cette victoire annoncée donne le coup d'envoi des tractations pour dégager une majorité dans la nouvelle Assemblée. Les islamo-conservateurs, qui s'attendaient à être les maîtres du jeu à l'issue du scrutin, ont lancé des appels pour un rassemblement le plus large possible. Des négociations vont s'engager avec des partis de centre gauche. Elles s'annoncent laborieuse

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant