Les islamistes tirent des roquettes sur Damas, 7 morts

le
0

BEYROUTH, 25 janvier (Reuters) - Des combattants de l'Armée de l'islam ont tiré dimanche au moins 38 roquettes sur Damas, tuant sept personnes, rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Les médias officiels syriens ont confirmé cette attaque rebelle, la plus importante sur la capitale syrienne depuis plus d'un an, mais avancent un bilan de quatre morts. L'Armée de l'islam, un groupe soutenu par l'Arabie saoudite, est basée notamment dans la Ghouta, région proche de Damas. Elle avait prévenu que "les roquettes allaient pleuvoir" en représailles à un raid aérien gouvernemental qui a fait une quarantaine de morts vendredi dans la ville de Hamoria, dans un secteur de la Ghouta orientale tenu par les rebelles. Selon des habitants, des roquettes Katioucha et des obus de mortier sont tombés sur la capitale. Rami Abdoulrahman, directeur de l'OSDH, a précisé que l'armée arabe syrienne avait riposté en bombardant la ville de Douma, entre Damas et Homs, où l'Armée de l'islam est bien implantée. (Mariam Karouny, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant