Les islamistes syriens d'Ahrar al Cham n'iront pas à Astana

le
0
    BEYROUTH, 18 janvier (Reuters) - Le mouvement islamiste 
Ahrar al Cham, qui est l'un des groupes armés syriens les plus 
importants, a fait savoir mercredi qu'il ne participerait pas à 
la conférence d'Astana parrainée par la Russie et la Turquie, le 
23 janvier.  
    Plusieurs autres composantes de l'opposition armée ont 
décidé lundi d'y assister et le gouvernement syrien doit 
également envoyer une délégation.   
    Malgré son absence, annoncée sur les réseaux sociaux, Ahrar 
al Cham exprime son soutien aux mouvements qui y participeront. 
    La conférence d'Astana a été annoncée dans le cadre de 
l'accord de cessez-le-feu négocié par Moscou et Ankara. Entré en 
vigueur le 30 décembre, la trêve, qui ne concerne pas les 
mouvements djihadistes, n'a pas mis fin à tous les combats.  
    C'est pour protester contre la poursuite des opérations de 
l'armée syrienne et de l'aviation russe engagée à ses côtés 
qu'Ahrar al Cham a décidé de ne pas envoyer de représentants au 
Kazakhstan, explique le mouvement.   
         
 
 (Angus McDowall, Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant