Les islamistes se vengent en Algérie

le
0
Une quarantaine d'Occidentaux ont été pris en otages sur un site gazier par un commando armé.

Une quarantaine d'otages occidentaux étaient mercredi soir encore entre les mains d'un groupe islamiste armé qui a attaqué dans la nuit de mardi à mercredi la base de vie d'un site gazier d'In Amenas, à 1500 km au sud-est d'Alger, à la frontière avec la Libye. Les kidnappeurs ont annoncé à deux sites d'information mauritaniens détenir, entre autres, des Américains, des Français, des Britanniques et des Japonais travaillant pour le groupe Japan Gas Corp. Le ministère français des Affaires étrangères a activé une cellule de crise, mais le président français, François Hollande, a déclaré qu'il n'y avait pas de certitude concernant la présence de ressortissants français sur le site. Washington a en revanche confirmé que des Américains figuraient parmi les captifs.

D'après l'APS, l'agence de presse algérienne, deux étrangers, un Britannique et un Algérien, seraient ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant