Les islamistes d'Al Mourabitoune disent détenir un Roumain

le , mis à jour à 18:18
0

NOUAKCHOTT, 19 mai (Reuters) - L'organisation islamiste Al Mourabitoune affirme détenir un Roumain enlevé le 4 avril dans une mine du Burkina Faso, a rapporté lundi soir le site internet d'information mauritanien Alakhbar. Al Mourabitoune dit avoir transmis aux autorités roumaines les conditions auxquelles il est prêt à libérer l'otage. "Le gouvernement roumain sera tenu entièrement responsable du sort de l'otage s'il ne saisit pas l'occasion qui lui est donnée d'obtenir la libération de son ressortissant", a déclaré un porte-parole d'Al Mourabitoune, considéré comme un des groupes armés les plus dangereux au Sahara. L'otage roumain, un agent de sécurité du nom de Iulian Ghergut, a été kidnappé dans la mine de manganèse de Tambao, dans le nord du Burkina Faso. La mine est exploitée par Pan African Minerals, une filiale du groupe de l'homme d'affaires australo-roumain Frank Timis, et se trouve près de la frontière avec le Mali. Al Mourabitoune est né de la fusion, en 2013, du groupe des "Signataires par le sang" de Mokhtar Belmokhtar, et du Mujao (Mouvement pour l'unicité et le djihad en Afrique de l'Ouest). (Kissima Diagana; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant