Les islamistes arrêtés visaient des personnalités juives

le
0
VIDÉO - Certains des islamistes radicaux arrêtés vendredi projetaient au moins deux enlèvements, dont celui d'un magistrat lyonnais. Treize d'entre eux vont être mis en examen.

Selon les informations du Figaro, les islamistes radicaux en garde à vue depuis vendredi et présentés aujourd'hui aux juges antiterroristes en vue de leur mise en examen projetaient d'enlever au moins deux personnalités juives, dont un juge lyonnais et un responsable de la Ligue de défense juive. Des personnalités visées pour leur «hostilité supposée au monde musulman», selon les islamistes.

D'après des sources proches de l'enquête, c'est le leader de Forsane Alizza lui-même, Mohamed Achamlane, qui aurait évoqué ces projets lors d'une conversation. Le magistrat que le groupe salafiste projetait d'enlever était en charge du dossier Baroudi Bouzid, un homme poursuivi pour une procédure de maltraitance et de discrimination à l'égard de ses enfants. Ce dernier apparaît d'ailleurs aux côtés de Mohamed Achamlane dans une vidéo disponible en ligne sur Dailymotion au sein d'un compte baptisé «Forsane-Alizza-Officiel» et exhumée par lyoncapitale.fr. Durant près de 2

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant