Les Irano-Américains libérés par l'Iran quittent Téhéran

le
0
Le journaliste irano-américain du Washington Post Jason Rezaian a été libéré samedi après l'entrée en vigueur de l'accord sur le nucléaire iranien.
Le journaliste irano-américain du Washington Post Jason Rezaian a été libéré samedi après l'entrée en vigueur de l'accord sur le nucléaire iranien.

Quatre prisonniers irano-américains libérés par l'Iran ont quitté dimanche Téhéran, à bord d'un « avion spécial suisse », en direction de Berne, en Suisse, a rapporté la télévision d'État iranienne. Le journaliste du Washington Post Jason Rezaian, le pasteur Saïd Abedini, l'ex-marin Amir Hekmati et un quatrième appelé Nosratollah Khosravi avaient été libérés samedi, dans le cadre d'une opération d'échange inédite avec les États-Unis, qui ont relâché sept détenus iraniens.

Le Washington Post et le New York Times, citant des responsables américains non identifiés, affirment cependant dimanche en milieu d'après-midi que Nosratollah Kosravi - sur lequel peu de détails étaient disponibles - n'a pas pris place à bord de l'avion pour une raison encore indéterminée. Ce vol transporte, en revanche, les trois autres Irano-Américains, ont-ils ajouté.

L'intervention suisse

La télévision d'État iranienne a assuré que les sept prisonniers iraniens détenus aux États-Unis seraient « libérés aujourd'hui (dimanche) ». L'ambassadeur iranien à l'ONU, Gholam-Ali Khoshroo, a déclaré que la Suisse, qui représente les intérêts des États-Unis en Iran, avait joué un « rôle positif et facilité » l'échange sans précédent entre les deux pays qui n'ont pas de relations diplomatiques depuis 1980.

L'opération d'échange est intervenue le jour où l'accord...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant