Les Iraniens privés de pèlerinage à La Mecque cette année

le
0
    DUBAI, 29 mai (Reuters) - Les autorités religieuses 
iraniennes ont annoncé dimanche que les Iraniens ne seraient pas 
autorisés à se rendre en pèlerinage à la Mecque et ont accusé 
l'Arabie saoudite de "sabotage" et de ne pas être capable de 
garantir la sécurité des pèlerins. 
    Les relations entre les deux pays se sont encore détériorées 
après la mort de centaines d'Iraniens l'an dernier à la Mecque 
puis avec la rupture des relations diplomatiques qui a suivi 
l'envahissement de l'ambassade saoudienne à Téhéran après 
l'exécution en Arabie saoudite d'un dignitaire chiite. 
    L'antagonisme entre les deux pays se vérifie en outre au 
Yémen où l'Iran soutient la rébellion houthie tandis qu'une 
coalition de pays arabes sunnites appuie les forces 
gouvernementales. 
    "En raison des sabotages constants du gouvernement saoudien, 
nous annonçons qu'il a été interdit aux pèlerins iraniens de 
participer au hadj cette année et la responsabilité en incombe 
au gouvernement d'Arabie saoudite", ont dit les autorités 
religieuses dans un communiqué transmis aux médias iraniens. 
    Huit mois après le dernier pèlerinage, l'Arabie saoudite n'a 
toujours pas communiqué de rapport officiel sur la catastrophe 
lors de laquelle plus de 700 pèlerins ont péri. 
 
 (Rédaction de Dubaï,; Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant