Les Iraniens privés de hadj en raison des tensions avec Ryad

le
0
    ANKARA, 12 mai (Reuters) - Aucun Iranien ne pourra accomplir 
en septembre le pèlerinage annuel à La Mecque, Téhéran et Ryad 
n'ayant pu s'entendre sur l'organisation de l'événement après la 
rupture de leurs liens diplomatiques, annonce le ministre de la 
Culture et de l'Orientation islamique Ali Jannati, cité jeudi 
par l'agence Irna.  
    "Les dispositions n'ont pas pu être prises et il est 
maintenant trop tard. La faute en incombe à la partie 
saoudienne", a-t-il déclaré.   
    Les Saoudiens "n'ont pas accepté nos propositions sur la 
sécurité, les transports et la délivrance des visas pour les 
pèlerins iraniens", a expliqué le ministre.  
    La dernière édition du hadj a été endeuillée par la mort de 
plus de 2.000 pèlerins, dont 464 étaient Iraniens, dans une 
gigantesque bousculade.  
    Les relations diplomatiques entre le royaume wahhabite et la 
République islamique, qui se livrent une âpre lutte d'influence 
dans la région, ont été rompues en janvier, après l'exécution 
d'un dignitaire chiite en Arabie saoudite.  
 
 (Parisa Hafezi, Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant