Les investisseurs sortent des pays émergents

le
1

(NEWSManagers.com) - Après dix-sept mois de flux nets positifs, les flux de portefeuille sur les marchés émergents se sont traduits en décembre par une décollecte nette de 11,5 milliards de dollars, selon le dernier Flows Tracker" de l'année publié par l'Institut de Finance Internationale (IIF).

L'obligataire a été particulièrement touché par cette tendance favorisée par la chute des prix du pétrole, l'aversion au risque et la perspective d'une remontée des taux de la réserve fédérale américaine, avec des sorties de 7,8 milliards de dollars, les mouvements sur les actions se soldant par une décollecte nette de 3,7 milliards de dollars.

L'examen de l'évolution des flux par régions montre que l'Europe émergente a été la plus affectée, davantage que les régions Afrique/Moyen-Orient et Amérique latine. Les flux observés sur l'Asie émergente ont été légèrement positifs, relève l'IIF, la collecte obligataire compensant les dégagements sur les actions.

A titre de comparaison, les statistiques d'EPFR Global, qui portent sur les flux observés dans les fonds d'investissement plutôt que sur les flux de capitaux internationaux, signalent également une décollecte importante ces dernières semaines dans les fonds spécialisés sur les marchés émergents.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8895520 le lundi 12 jan 2015 à 17:17

    Sans doute un retour des gros flux sur l Europe et l afflux de liquidités quasi illimités Avec un probable QE dans les prochains mois, bonjour la volatilité à venir! En espérant que les indices comme le Cac40 ne devient pas de la compétition de trading comme le Forex!