Les investisseurs retrouvent un fort appétit pour le risque

le
0
(NEWSManagers.com) -
La deuxième phase de l'assouplissement quantitatif mis en ?uvre par la Réserve fédérale américaine, le fameux QE2, a redonné un appétit féroce aux investisseurs, selon la dernière enquête BofA Merrill Lynch réalisée entre les 5 et 11 novembre auprès d'un échantillon de 218 gestionnaires de fonds pesant 634 milliards de dollars. Les investisseurs sont ainsi revenus sur les actifs risqués, notamment les actions et les matières premières.

Les investisseurs sont 35% en net à prévoir un renforcement de l'économie mondiale au cours des douze prochains mois, contre seulement 15% un an plus tôt. Autre facteur positif, 41% d'entre eux anticipent une progression d'au moins 10% des bénéfices des entreprises pendant la même période. Résultat, 41% des gérants sont surpondérés sur les actions, contre 27% en octobre. Les stratégies d'investissement sont ainsi revenues sur un niveau de prise de risque normal alors que deux mois plus tôt, 33% des investisseurs faisaient état d'une prise de risque en dessous de la normale.


Au-delà de l'assouplissement quantitatif qui a éclairci les perspectives globales, à l'exception toutefois de la Chine et de l'Europe, l'enquête relève les inquiétudes croissantes sur l'inflation et les signes avant-coureurs d'une correction de marché imminente. Le nombre d'investisseurs surpondérés sur le cash a ainsi atteint son plus bas niveau depuis sept ans.



" Il est possible que le rally de fin d'année ait déjà eu lieu, les investisseurs étant désormais vulnérables à un risque évenementiel comme une aggravation de la crise de la dette souveraine en Europe ou une flambée du dollar" , remarque Michael Hartnett, stratégiste en chef sur les actions internationales chez BofA Merrill Lynch Global Research.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant