Les investisseurs réclament des " Newcits"

le
0
(NEWSManagers.com) - Les investisseurs réclament désormais la plupart des stratégies alternatives traditionnelles dans un format Ucits (ou " Newcits " ). C' est ce que montre la première édition d' un baromètre réalisé par la société de gestion ML Capital Asset Management auprès de 34 investisseurs européens actifs dans le domaine des Newcits.
La stratégie " global macro discretionary " - dans la catégorie macro & CTA - est celle qui devrait recueillir le plus de souscriptions, 59 % des répondants prévoyant d' accroître leur exposition à cette stratégie dans un cadre Ucits, tandis que 29 % vont la maintenir.
Du côté des long/short equities, ML Capital AM note qu' il existe une pénurie dans l' univers Ucits des deux stratégies les plus populaires auprès des investisseurs qui sont celles sur les Etats-Unis et l' international (50 % et 53 % prévoyant d' augmenter leur exposition). Néanmoins, de nombreuses sociétés de gestion basées aux Etats-Unis ont identifié le problème et prévoient de lancer des fonds pour combler ce manque en 2011.
Les fonds long/short sur l' Europe, qui sont également demandés à 53 %, bénéficient en revanche d' une offre importante.
L' appétit pour les stratégies marchés émergents est aussi évident, note ML Capital. Les investisseurs sont prêts à augmenter leur exposition à tous les pays (au moins 24 %) avec une préférence pour l' Asie, qui recueille 35 % d' opinion favorable.
Parmi les stratégies " event driven" , le multi-stratégie et l' arbitrage de fusions et acquisitions sont les plus prisées des investisseurs, qui sont respectivement 56 % et 53 % à vouloir augmenter leurs investissements. En revanche, la stratégie " distressed" n' est pas très populaire, seulement 21 % voulant augmenter le poids de l' exposition.
ML Capital AM souligne en conclusion que l' un des éléments poussant les sociétés de gestion alternatives à se tourner vers les Ucits est le fait que le gros des souscriptions dans ces supports ne vient pas des acheteurs traditionnels de stratégies alternatives, ce qui fait que le risque de cannibalisation avec les hedge funds existants est faible.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant