Les investisseurs français plus soucieux de protéger leur patrimoine que de le faire fructifier

le
8
(NEWSManagers.com) - Les investisseurs français ne sont toujours pas disposés à prendre des risques pour leurs investissements. C'est ce qui ressort d'une enquête de Legg Mason auprès de plus de 3.000 investisseurs dans 13 pays. Alors que les investisseurs français comptent parmi les moins satisfaits au monde par la performance de leurs investissements (7% se disent très satisfaits,46% sont déçus), moins de 30% se déclarent prêts à accroître le niveau de risque de leurs portefeuilles.

Selon l'enquête Legg Mason, les investisseurs français sont davantage soucieux de protéger leur patrimoine que de le faire fructifier. Seuls 25% d'entre eux classent leur profil de risque comme étant " agressif" , soit l'un des plus bas niveaux au monde.

La prudence est également visible dans le choix des classes d'actifs. Comparés à leurs homologues étrangers, les investisseurs français restent prudents à l'égard des actions. 50% estiment que c'est le moment d'investir dans cette classe d'actifs, contre 74% des investisseurs américains. Dans l'ensemble, les Français ont tendance à privilégier les obligations et l'immobilier au détriment des actions dans le cadre de leur stratégie d'investissements

L'enquête révèle que seulement 59% des investisseurs français réalisent des investissements en actions à l'international. Ces derniers ne représentent en moyenne que 13% de leurs actifs. 20 % seulement envisagent de franchir le pas vers un investissement dans des actifs étrangers, ce qui est la proportion la moins élevée de tous les pays concernés par l'enquête. Pourquoi ce refus d'aller voir ce qui se passe au-delà des frontières hexagonales? 75% des investisseurs français citent les incertitudes mondiales, le manque de transparence et le niveau de risque excessif comme des obstacles majeurs à l'investissement à l'international. Seulement 19% d'entre eux justifient leur choix par le fait que le marché français recèle de meilleures opportunités.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • phiphou le samedi 20 avr 2013 à 21:47

    Ce pays est mal barre car il s'imagine que l'on peut seulement distribuer, sans produire d'abord ( dans le secteur privé, car le public ne produit rien qui soit digne de ce terme). Quand on voit que le soit disant ministre du redressement productif n'a pas d'investissement productif dans ses avoirs, on peut constater le double et vain discours qui le caractérise...c'est une honte, comme l'ensemble de l'action de ce gouvernement quasi communiste

  • daveb650 le samedi 20 avr 2013 à 00:35

    http://www.telegraph.co.uk/finance/financialcrisis/9993790/Wealth-tax-to-pay-for-EU-bail-outs.html

  • daveb650 le samedi 20 avr 2013 à 00:33

    L'Allemagne envisage des confiscation du patrimoine (immo et autres biens non-mobiles comme les depots) des deposants des pays "ZE" dont les banques sont en difficulé

  • knbskin le vendredi 19 avr 2013 à 14:39

    Ma foi, je dois faire partie des extra-terrestres ! Sur mon patrimoine, j'ai environ 40 % d'immobilier, RP comprise, et j'en "sors", je "sors" aussi des livrets et des fonds d'AV en € (je dois être à 5 %) et je me lance dans les actions internationales. Sur les 55 % restants, 70% actions dont un bon tiers hors France en surpondérant BRIC / Afrique, 10% actions non cotées PMI, et 20 % obligations entreprises. J'ai 61 ans. :)

  • rrene14 le vendredi 19 avr 2013 à 14:25

    Alors les amis qui est-ce qui nous promettait l'Or à 4000$ il y à peine un an? Et vous osez encore venir nous prodiguer des conseils bandes de toc.quards. On comprend pour quoi vous avez fermé votre site internet et viré tous vos char.Lots de conseillers de bas étage

  • faeric le vendredi 19 avr 2013 à 13:38

    Et pourtant...L'immobilier a des prix stratospherique avec des risques fiscaux.Les obligations, au moindre dérapage c'est perdu; se rappeler les obligations et actions des sociétés allemandes lors de WW2.Des actions sur le long terme (>10 ans)avec des dividendes de l'ordre de 4-5%, me paraissent le meilleurs placement.Le tout en ayant bien conscience que les oeufs ne se mettent pas tous dans le meme panier...

  • TL70190 le vendredi 19 avr 2013 à 12:56

    il faut être fou pour y croire !

  • M5637667 le vendredi 19 avr 2013 à 12:41

    Plutôt normal dans un pays où, si vous perdez votre investissement, personne ne vous indemnise, et si vous gagnez une plus-value, on vous en prend presque la moitié en impôts, CSG et taxes diverses.