Les investisseurs fortunés ne se sentent pas " vieux" avant 80 ans

le
1

(NEWSManagers.com) - La plupart des investisseurs fortunés ne se sentent pas vieux avant d'avoir atteint l'âge de 80 ans, alors que la génération de leurs parents se percevait comme vieille dès l'âge de 60 ans, selon le dernier numéro de la revue trimestrielle Investor Watch report publié par UBS Wealth Management.

La revue précise que seulement 16% de la clientèle fortunée considère que prendre sa retraite est un signe de vieillesse, les Américains se définissant comme " vieux" à partir du moment où il perdent leur autonomie, ce qui se traduit généralement par le départ de leur domicile (71%) ou encore par l'abandon de la conduite automobile (67%).

Les investisseurs fortunés ne prévoient pas un passage abrupt dans la situation de retraité mais plutôt un processus pouvant s'étendre sur plusieurs décennies, selon 90% des moins de 65 ans. Ils distinguent même trois phases, à commencer par une période de transition de 5 à dix ans avec un temps de travail réduit ou le démarrage d'une nouvelle activité. Viennent ensuite une période de dix à quinze années d'activités de loisirs (dont les voyages), puis enfin la " dernière valse" (10 à 15 ans) qui se caractérise par une concentration sur les problèmes de santé et la perte d'autonomie.

" Ce que disent les investisseurs fortunés c'est que la retraite est un mot mais il ne s'agit pas d'une période uniforme. Ils considèrent la retraite comme représentant un tiers de leur espérance de vie, marquée par des phases distinctes caractérisées par des aspirations et des besoins différents" , résume Emily Pachuta, responsable d'Investor Insights chez UBS Wealth Management Americas.

Investor Watch souligne toutefois que les investisseurs fortunés en situation de préretraite ont tendance à sous-estimer la charge financière que constitue une transition prolongée. Ils estiment qu'ils n'auront besoin que de 58% de leurs précédents revenus annuels pour financer la première phase, 63% pour la phase II et 56% pour la phase III. Mais le secteur des services financiers prend plutôt comme référence pour la sécurité financière un pourcentage 75% à 80% des revenus d'avant la retraite.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9385839 le mardi 29 oct 2013 à 10:27

    si une prostate en moins, un pacemaker les derangent pas...