Les investisseurs européens reviennent sur les fonds actions en novembre

le
0
(NEWSManagers.com) - Les investisseurs continuent de confier leur argent aux fonds européens, investissant 27,6 milliards d'euros sur les fonds à long terme en novembre, selon les dernières données compilées par Morningstar. Les souscriptions depuis le début de l'année s'élèvent à 174,6 milliards d'euros sur les 11 premiers mois de l'année 2012 sur les fonds ouverts (hors monétaires).

L'intérêt des investisseurs pour le rendement ne se dément pas. En novembre, les souscriptions enregistrées par les fonds obligataires ont atteint 19,9 milliards d'euros, affichant ainsi la deuxième collecte la plus élevée pour ces fonds depuis que Morningstar publie ce type de données (2007). Sur les 11 premiers mois de l'année 2012, les investisseurs ont placé 158 milliards d'euros dans les fonds obligataires, contre une collecte en 2010 de 96,5 milliards d'euros.

Si les fonds obligataires continuent de dominer, les investisseurs en fonds actions sont de retour. 4,74 milliards ont été collectés en novembre sur les fonds de cette classe d'actifs. Les catégories Morningstar actions marchés émergents globaux, actions international mixtes, actions international grandes capitalisations " value " ont affiché les plus fortes collectes, alors que les fonds actions françaises et zone euro ont été les plus délaissées. Sur les 11 premiers mois de l'année, les fonds actions demeurent en territoire négatif, avec des rachats nets de 11,05 milliards d'euros.

Les fonds d'allocation sont toujours prisés. Ils affichent une collecte nette de 3,1 milliards d'euros en novembre et de 25 milliards d'euros depuis le début de l'année 2012.
Dans le classement des sociétés de gestion ayant enregistré la plus forte collecte, le spécialiste obligataire PIMCO se classe premier, avec des souscriptions nettes de 28,74 milliards d'euros en novembre, soit plus de deux fois plus que la deuxième société de gestion Alliance Bernstein (11,95 milliards). Suivent Axa (7,8 milliards), M&G (8,42 milliards) et Credit Suisse (7,57 milliards d'euros).

" Seules deux sociétés de gestion sur les 10 plus grosses collectes depuis le début de l'année se démarquent de l'engouement pour les fonds obligataires : Aberdeen a été le principal bénéficiaire de l'intérêt pour les fonds actions émergentes, alors que M&G a profité de l'attrait des fonds d'allocation" , souligne Morningstar.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant