Les investisseurs étrangers stimulent l'activité dans l'immobilier commercial

le
0

(NEWSManagers.com) -

Les investissements dans l'immobilier commercial en Europe, stimulés par la forte activité des acteurs étrangers, se sont élevés au niveau record de 65 milliards d'euros au quatrième trimestre 2014, ce qui a contribué à une progression de 29% des volumes investis sur l'ensemble de l'année à 186 milliards d'euros, selon une étude que vient de publier DTZ Research.

" L'an dernier, une croissance à deux chiffres a été enregistrée sur tous les marchés, le Royaume-Uni, l'Allemagne et la France représentant 70% de l'activité sur la période. Toutefois, la croissance la plus forte a été observée sur les marchés périphériques (Irlande, Italie et Espagne) où les volumes ont fait un bond de 93% sur l'année à 15,5 milliards d'euros. Les marchés du Benelux ont également connu une hausse de 83% à 11 milliards d'euros" , a commenté Magali Marton, responsable de la recherche sur la région EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique) chez DTZ.

Les bureaux ont continué de tirer l'activité d'investissement en Europe, avec une part de marché de 44%, mais le segment industriel a également tiré son épingle du jeu avec un niveau record de 21 milliards d'euros stimulé par la forte demande du secteur de la logistique et des entrepôts, notamment sur les marchés de l'Europe centrale et de l'Est.

Du côté des investisseurs étrangers, les acteurs asiatiques ont été très présents en Europe puisqu'ils ont même accru leurs engagements mais le principal moteur de la croissance du marché est le retour des investisseurs américains qui ont investi 8 milliards de dollars au quatrième trimestre, soit l'équivalent du montant investi au cours des trois trimestres précédents. Les investisseurs d'outre-Atlantique ont investi non seulement au Royaume-Uni et en Allemagne, mais également en Espagne, aux Pays-Bas et dans les pays scandinaves.

Les fonds non cotés ont encore dominé l'activité d'investissement avec un montant net de 20 milliards d'euros en 2014. Sur l'ensemble de l'année 2015, les volumes investis pourraient enregistrer une nouvelle hausse à au moins 210 milliards d'euros, estime DTZ.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant