Les investisseurs doivent se préparer à une volatilité persistante cette année, selon SSGA

le
1

(AOF) - Dans le cadre de ses perspectives de marché pour le second semestre, State Street Global Advisors (groupe State Street) exhorte les investisseurs à appréhender différemment leurs stratégies de placement afin de faire face aux défis à venir. Il met l’accent sur la nécessité d’adopter des stratégies défensives pour contrer la volatilité des marchés. Les investisseurs peuvent également envisager de remanier leurs principales expositions afin de cibler de meilleures performances ajustées au risque dans un contexte de faible croissance persistante.

"Le résultat du référendum britannique constituera la principale source d'instabilité, notamment à court terme, mais également dans les prochains mois à mesure que la situation évoluera. À plus long terme, la volatilité devrait rester une caractéristique majeure sur des marchés confrontés à des préoccupations plus générales concernant la croissance mondiale, la capacité des banques centrales à stimuler les économies et d'autres événements géopolitiques, notamment les élections aux États-Unis et en Europe", décrypte Rick Lacaille, Directeur mondial des investissements de SSGA.

SSGA précise que les investisseurs peuvent envisager d'adopter des stratégies de volatilité qui limitent le risque baissier, tout en leur permettant de profiter des éventuels mouvements de hausse. Les stratégies de gestion de la volatilité ou de faible volatilité restent prometteuses. Les seuils de volatilité ciblés peuvent par ailleurs permettre de plafonner le niveau de volatilité au sein des portefeuilles.

Concernant l'évolution des taux d'intérêt de la Fed américaine, SSGA a revu à la baisse ses projections. "Désormais, nous n'anticipons plus qu'une seule hausse des taux cette année, vraisemblablement en décembre. Par ailleurs, nous pensons que les possibilités de hausse que la Fed a anticipées dans ses prévisions pour l'an prochain sont orientées à la baisse pour une période prolongée, explique Christopher Probyn, Chef économiste chez SSGA. Compte tenu des asymétries actuelles au sein de la politique monétaire, la Fed dispose d'une quantité limitée de munitions pour faire face à un éventuel mouvement de baisse surprise et préfère ne pas faire l'erreur de resserrer sa politique trop tôt et de façon trop marquée."

 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bern1616 il y a 12 mois

    tant mieux rien de pire qu'un marché qui bouge pas donnez nous d'autres brexit -20 a l'ouv - 5 a la clture j'aime j'achete:)