Les investisseurs continuent de sortir des fonds actions

le
0

(NEWSManagers.com) -

Après la " grande rotation" qui a couru de la mi-2013 au début 2014 et qui avait vu les investisseurs se ruer sur les fonds actions, une seconde rotation semble en bonne voie mais cette fois dans l'autre sens. Les investisseurs délaissent les fonds actions pour réinvestir dans l'obligataire. A l'origine de ce mouvement, le scepticisme persistant sur l'efficacité des politiques monétaires accommodantes menées au Japon et en Europe, l'érosion des marges des entreprises américaines et chinoises et les problèmes structurels qui affectent les principaux marchés émergents.

Durant la semaine au 11 mai, les fonds dédiés aux actions ont encore subi des sorties nettes pour un montant de 7,4 milliards de dollars tandis que les fonds obligataires engrangeaient pour 3,5 milliards de dollars, selon l'étude hebdomadaire de Bank of America Merrill Lynch qui reprend des données communiquées par le spécialiste de l'évolution des flux dans le monde EPFR Global. Depuis le début de l'année, les fonds obligataires affichent une collecte de quelque 60 milliards de dollars alors que les fonds actions pourraient prochainement afficher des sorties nettes de près de 90 milliards de dollars, les plus importantes depuis 2011.

Durant la semaine sous revue, les fonds investis dans les actions européennes ont enregistré des sorties nettes pour près de 4 milliards de dollars, affichant ainsi une quatorzième semaine consécutive de décollecte, ce qui ne s'était pas vu depuis février 2008. Les fonds dédiés aux actions émergentes ont de leur côté terminé la semaine sur des sorties nettes de 2,3 milliards de dollars, les plus élevées des quatre derniers mois.

Du côté obligataire, les investisseurs ont favorisé les classes d'actifs à leurs yeux les plus sûres et les plus rémunératrices, en l'occurrence les fonds d'obligations notées en catégorie d'investissement qui ont attiré 3,2 milliards de dollars durant la semaine sous revue alors que fonds d'obligations à haut rendement subissaient des retraits pour un montant net de quelque 1,5 milliard de dollars.

A noter aussi que les fonds monétaires ont attiré près de 11 milliards de dollars, le montant le plus élevé des 13 dernières semaines, tandis que les fonds investis dans les métaux précieux enregistraient des entrées nettes de 1 milliard de dollars.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant