Les investisseurs chinois boudent la France

le
0
Ils s'inquiètent de la panne de croissance dans l'Hexagone et de l'insuffisance des réformes.

«Bienvenue aux investisseurs chinois.» Le ministre français de l'Économie, Pierre Moscovici, a martelé le message invitant la Chine à investir dans l'Hexagone, mardi à Pékin, à l'occasion de la première séance du «dialogue économique et financier de haut niveau franco-chinois»... peinant cependant à convaincre de «l'attractivité» de la France. Paris et Pékin ont par ailleurs annoncé leur volonté de renforcer rapidement le rôle du yuan sur la place financière parisienne.

La France et la Chine se sont engagées à renforcer leurs échanges commerciaux et leurs relations d'investissement de façon plus équilibrée. «Il s'agit au premier chef d'améliorer cette relation qui est solide, mais qui comporte ses déséquilibres», a commenté Pierre Moscovici, en observant que les investissements français en Chine sont «quatre fois plus importants» que les investissements chin...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant