Les investisseurs boudent les émergents

le
1

(NEWSManagers.com) - Durant la dernière semaine de février, les investisseurs sont restés figés sur leurs positions. La sous-valorisation des actions émergentes et des perspectives mitigées dans les marchés développés n'ont pas modifié la direction des flux. Les investisseurs ont aussi réagi à la crise en Ukraine et à la dépréciation de la monnaie chinoise.

La collecte dans les fonds actions et obligations des pays développés s'est élevée à 15,9 milliards de dollars alors que les fonds actions et obligations des pays émergents ont subi des rachats pour un montant de 4,8 milliards de dollars, selon les estimations communiquées par EPFR Global. Depuis le début de l'année, les premiers ont ainsi engrangé près de 90 milliards de dollars alors que les seconds marquent une décollecte de 41 milliards de dollars.

Durant la semaine au 26 février, les fonds actions dans leur ensemble ont attiré en net 8,2 milliards de dollars tandis que les fonds obligataires terminaient la période sur une décollecte de 2,9 milliards de dollars. Les fonds monétaires ont enregistré une collecte nette de 14,7 milliards de dollars malgré les rachats significatifs observés sur les fonds monétaires européens.

EPFR Global souligne que la collecte dans les fonds d'actions japonaises, qui avait atteint plus de 1 milliard de dollars durant la semaine au 19 février, s'est élevée à seulement 5 millions de dollars durant la semaine au 26 février. Les flux libellés en yen sont devenus négatifs pour la première fois depuis la mi-décembre en raison de l'augmentation prochaine de la TVA qui va passer de 5% à 8% à compter du 1er avril.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4145072 le vendredi 7 mar 2014 à 13:51

    La "sous-valorisation des actions émergentes" par rapport à hier, pas par rapport à demain...