Les investisseurs boudent les actions

le
0
(NEWSManagers.com) - Au cours du mois écoulé, les investisseurs ont réduit leur exposition aux actions et aux matières premières alors qu'ils sont revenus sur le monétaire et les obligations, selon le dernier sondage BofA Merrill Lynch réalisé entre les 3 et 9 juin auprès de 282 gérants dont les actifs sous gestion totalisent 828 milliards de dollars.

Les allocataires étaient surpondérés sur les actions à hauteur de 27% en net contre 41% en mai. La proportion des investisseurs sous-pondérés sur les actions de la zone euro ont même fait un bond à 15% contre seulement 1% un mois plus tôt. Les investisseurs surpondérés sur les matières premières ne sont plus que 6% contre 12% précédemment.

En revanche, les allocataires sont désormais surpondérés sur le monétaire à hauteur de 18% contre 6% le mois précédent. Le regain d'intérêt pour les obligations se confirme également, la part des investisseurs sous-pondérés passant de 58% en avril à 44% en mai et à 35% début juin.


La problématique de la dette souveraine en Europe reste un gros point d'inquiétude pour les investisseurs qui ont revu à la baisse leurs attentes sur la progression des bénéfices des entreprises. Cela dit, le moindre optimisme sur les perspectives de croissance économique n'incite pas les investisseurs à envisager une troisième phase d'assouplissement quantitatif aux Etats-Unis.



L'optimisme général sur les marchés émergents se heurte toutefois à un certain pessimisme sur les perspectives d'évolution de l'économie chinoise. La part dévolue aux actions des marchés émergents est tombée à 23% en juin contre 29% en mai alors que les investisseurs se disent par ailleurs prêts à surpondérer les actions émergentes dans les prochains mois.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant