Les investisseurs américains sévères avec Hollande

le
2
Le baromètre AmCham-Bain 2012 révèle une dégradation du moral des entreprises américaines installées en France, liée aux récentes réformes de la fiscalité décidées par le gouvernement socialiste.

Le gouvernement français assure vouloir attirer les investisseurs étrangers. Il va non seulement falloir qu'il le dise haut et fort, mais surtout qu'il leur donne des gages de bienvenu... «Ces derniers temps, l'affaire Florange et le débat sur les nationalisations ont surtout fait des ravages à l'étranger», reconnaît-on au sommet de l'État.

Même avant cet épisode, l'attractivité de la France avait commencé à se dégrader. Fin octobre, les investisseurs américains faisaient déjà état de leurs inquiétudes: seuls 22% d'entre eux considéraient que l'Hexagone a encore «une bonne image», contre 56% en 2011, indique le dernier baromètre annuel réalisé par la Chambre de commerce américaine en France (AmCham) en partenariat avec Bain & Company publié ce jeudi.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dugan le jeudi 20 déc 2012 à 11:34

    Pour investir en France il faut être fou ou non averti de la fiscalité...! Investir partout ailleurs, Londres, Suisse etc ... c'est du bonheur gagnant.

  • dub22 le jeudi 20 déc 2012 à 10:18

    On peut bien se demander quel investisseur peut avoir encore envie d'investir dans le 3ème pays communiste de la planéte (derrière la Corée du nord et Cuba)!!!!!