Les investissements directs étrangers ont reculé dans le monde en 2012

le
0
INFOGRAPHIE - Les économies émergentes sont plus attractives que les pays développés, une première.

Après deux années de hausse, les investissements directs étrangers (IDE) ont marqué le pas dans le monde en 2012. Les flux ont diminué de 18 % à 1350 milliards de dollars, indique le dernier rapport de la Conférence des nations unies sur le commerce et le développement (Cnuced). En cause, explique Axèle Giroud, l'un des auteurs, «la mauvaise conjoncture internationale et la frilosité des entreprises transnationales qui ont tendance à céder des actifs étrangers plutôt que d'engager une expansion de leurs activités internationales».

Le recul très marqué pour les pays développés - baisse de 32 % à 561 milliards de dollars, il faut remonter dix ans en arrière pour retrouver ce niveau - frappe directement l'Europe, épicentre de la crise, qui subit une baisse des IDE de 42 %. La France régresse de trois places, de la treizième à la seizième place comme pays de...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant