Les investissements dans les énergies vertes repartent à la hausse

le
1

LONDRES, 31 mars (Reuters) - Après deux années de recul, les investissements mondiaux dans le secteur des énergies renouvelables sont repartis à la hausse en 2014, à 270 milliards de dollars (environ 250 milliards d'euros), en hausse de 16,6% par rapport à l'année précédente, selon une étude financée par le Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE). L'expansion spectaculaire de l'énergie solaire en Chine et au Japon et des investissements records en Europe dans le domaine des éoliennes en mer explique cette reprise en dépit de la baisse des cours du pétrole, précise le rapport préparé en association avec l'Ecole de Francfort-Centre du PNUE et Bloomberg New Energy Finance. Ce redémarrage, qui fait également suite à deux années de baisse des prix des technologies du renouvelable, permet de renouer pratiquement avec les investissements records de l'année 2011, quand 279 milliards de dollars avaient été placés dans le secteur des énergies renouvelables. C'est la deuxième fois en dix ans que le seuil des 270 milliards est atteint ou dépassé. Au total, note le rapport, "les énergies de sources éolienne, solaire, géothermique, hydraulique à faible puissance, marine, et à base de biomasse et déchets, ont contribué à hauteur de 9,1% à l'électricité produite au niveau mondial en 2014, contre seulement 8,5% en 2013". L'énergie solaire et l'énergie éolienne se taillent la part du lion. Le solaire a attiré à lui seul plus 55% des investissements globaux (à 149,6 milliards de dollars), tandis que les investissements dans l'éolien ont augmenté de 11% au niveau inédite de 99,5 milliards de dollars. La Chine et le Japon, qui ont massivement investi dans le solaire, expliquent largement cette tendance. Les deux pays représentent à eux seuls 75 milliards des investissements dans le solaire, près de la moitié du total. Dans le secteur des énergies éoliennes, c'est l'explosion des éoliennes off-shore en Europe, avec sept projets à plus d'un milliard de dollars qui sont entrés dans une phase d'investissement final, qui pousse la tendance. En termes de capacités électriques, les nouvelles sources d'énergies renouvelables ont apporté en 2014 103 gigawatts (GW) de capacité électrique additionnelle, contre 86 GW l'année précédente, 89 GW en 2012 et 81 GW en 2011. A titre de comparaison, ces 103 GW sont équivalents à la capacité électrique de toutes les centrales nucléaires des Etats-Unis, précise le rapport. Le 9e rapport annuel sur les Tendances mondiales des investissements dans les énergies renouvelables est consultable à cette adresse: http://fs-unep-centre.org (Nina Chestney; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lsleleu le mardi 31 mar 2015 à 17:14

    Hum ! combien de subventions ?