Les investissements chinois aux États-Unis ont doublé en 2013

le
0
Toujours avide de sécuriser son approvisionnement énergétique, Pékin mise sur le gaz et le pétrole de schiste américains.

La méfiance d'une partie du Congrès américain à l'égard des investissements chinois n'aura pas empêché ces derniers de doubler l'an dernier par rapport à 2012. Selon une étude du cabinet américain Rhodium Group, les entreprises chinoises ont investi 14 milliards de dollars aux États-Unis. Toujours avide de sécuriser son approvisionnement énergétique, Pékin mise sur le gaz et le pétrole de schiste américains. Ce secteur a représenté 3,1 milliards d'investissements en 2013. Cette enveloppe inclut les activités américaines de l'entreprise canadienne Nexen que le pétrolier chinois Cnooc a acheté pour un total de 15,1 milliards de dollars. Un autre pétrolier chinois, Sinopec, a quant à lui investi (pour 1 milliard de dollars) dans des gisements de Chesapeake en Oklahoma. L'énergie a été devancée en 2013 par le secteur alimentaire, en raison de l...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant