Les intrépides chemins de l'école

le
0
Pour des millions d'enfants dans le monde, aller à l'école est un défi quotidien. Pauvreté, isolement, guerre, insécurité se dressent comme autant d'obstacles devant leur quête de savoir. Leur ténacité est une leçon de vie à laquelle Alexis Jenni, prix Goncourt 2011 et professeur de sciences dans un lycée de Lyon, rend hommage.

Le Triomphe de la volonté : il est dommage que la formule soit déjà prise, au service de tout autre chose, parce que sinon, c'est exactement ce que l'on pourrait dire de ces enfants qui, chaque matin, franchissent des obstacles inimaginables en nos contrées, pour simplement aller à l'école. Le Triomphe de la volonté: l'expression est désuète, monumentale, un peu excessive, mais il faudrait ça, élever un monument à ces enfants qui, au quotidien, surmontent d'inconcevables difficultés, traversant le désert à cheval, traversant la banquise en motoneige alors que le jour ne se lèvera pas, traversant un fleuve de boue sur un po...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant