Les interviews de Nafissatou Diallo sèment le doute

le
0
La femme de chambre a été entendue mercredi pendant plusieurs heures par le procureur Cyrus Vance

À New York

Malentendus. Tout ne serait que malentendus et incompréhensions entre Nafissatou Diallo et le procureur de Manhattan. La Guinéenne qui accuse Dominique Strauss-Kahn de tentative de viol au Sofitel le 14 mai dernier a été interrogée mercredi pendant de longues heures par l'équipe du procureur, pour réexpliquer «sa» vérité après deux interviews chocs auprès du magazine Newsweek et de la chaîne ABC.

Elle n'avait pas été entendue par le procureur depuis que les découvertes sur son dossier de demande d'asile, sur ses relations douteuses aux États-Unis et certaines inconsistances dans ses déclarations, avaient entamé la relation de confiance qui s'était établie entre eux au début de l'affaire. Les deux parties, qui devraient normalement, selon la logique procédurale américaine, être solidaires, ont tenté de renouer un dialogue difficile. Mais le blitz médiatique orchestré par l'avocat de la plaignante aux tactiques inhabituelles, Kenneth Thompson,

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant