Les internautes, égaux devant l'accès à Internet 

le
0
Le principe de neutralité du Net doit être inscrit dans la loi, préconise un rapport remis mercredi par les députés Laure de La Raudière et Corinne Erhel.

Les internautes devraient-ils payer plus cher pour leur accès à Internet dès lors qu'ils surconsomment de la vidéo en ligne ? Les fournisseurs d'accès à Internet peuvent-ils ralentir le débit des connexions d'abonnés qui téléchargent sur Internet ? Non et non, tranche le rapport de la mission d'information sur la neutralité de l'Internet et des réseaux, présenté mercredi par les députées Laure de La Raudière (UMP) et Corinne Erhel (SRC) en commission des affaires économiques de l'Assemblée nationale.

Soucieuses de «protéger Internet» dans sa forme actuelle, elles détaillent neuf principes qui devraient garantir un Internet ouvert ou «neutre» pour les internautes. Des propositions tranchées qui contrastent avec l'approche d'une «régulation du trafic» suggérée par le ministre de l'Économie numérique, Éric Besson.

La pierre angulaire de ce rapport est l'inscription, dans la loi, du principe de neutralité de l'Internet. Sa définition pourrait être

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant