Les internats d'excellence étrillés par la Cour des comptes

le
0

Le rapport annuel de la Cour des comptes pointe les coûts d'investissement et «la finalité confuse» des internats d'excellence initiés en 2008 par Nicolas Sarkozy.

Les internats d'excellence se font étriller dans le rapport annuel de la Cour des comptes. Elle fait état d'une «finalité confuse» avec «des objectifs politiques jamais arbitrés» et «des modes de sélection des internes sans cohérence nationale». Les internats d'excellence étaient l'une des mesures emblématiques initiées par Nicolas Sarkozy en 2008. Il s'agissait de sortir l'élève méritant de son milieu familial perturbé ou défavorisé.

Selon la Cour, cette politique «s'est déployée dans une diversité de formes d'établissements qui a nui à la lisibilité nationale du programme d'investissements». D'une part les premières «expériences», Sourdun (Seine-et-Marne), Montpellier (Hérault) et Marly (Yvelines), «n'ont jamais été considérées comme des modèles reproductibles, tant en raison de leur statut ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant