Les intempéries perturbent la livraison des colis avant Noël

le
0
Ceux postés ce mercredi ont peu de chance d'arriver à temps pour les fêtes, prévient la Poste.

La période de Noël est traditionnellement très chargée pour la Poste. «Nous traitons environ 900.000 colis par jour en temps normal, et 1,5 million à Noël. Nous nous y préparons longtemps en avance. Ce pic, on y est habitué», explique-t-on à la direction de l'entreprise publique. Mais cette année, la météo s'est chargée de compliquer un peu plus la tâche des postiers. En bloquant l'accès de certaines routes aux camions, les fortes chutes de neige de la semaine dernière ont retardé nombre de livraisons. «A partir de mercredi soir, 500.000 colis en retard se sont accumulés. Ils sont maintenant à nouveau dans le circuit, et arriveront avant Noël. Hier, la livraison de 80.000 colis a encore été repoussée, mais la situation est aujourd'hui presque revenue à la normale», assure-t-on à la Poste. Pour livrer davantage de clients, les agences postales ouvriront exceptionnellement le jeudi jusqu'à 20 heures. De leur côté, les postiers travailleront plus tard que d'habitude dans l'après-midi du 24 décembre.

Certaines régions comme les zones rurales de Lorraine et des Ardennes, isolées et particulièrement touchées par la neige, resteront cependant difficiles à livrer avant la soirée du 24. «A l'impossible, nul n'est tenu», a souligné mardi à l'AFP Jean-Claude Sonet, directeur commercial de ColiPoste. Quant au délai de livraison, habituellement d'environ 48 heures, «il ne peut être aujourd'hui absolument garanti, en raison du retard accumulé». En clair, si vous souhaitez voir livré un colis avant Noël, à moins d'avoir opté pour le Chronopost, mieux vaut l'avoir déjà posté.

Services de livraison rapide

Interrogé sur le sujet mardi, Pierre Kosciusko-Morizet, PDG de PriceMinister et président de l'Acsel, une association pour l'économie numérique, mettait d'ailleurs en garde les internautes: «Pour ceux qui commandent mardi ou mercredi, le délai commence à être juste». La plupart des sites de commerce en ligne incitent leurs clients à recourir aux services de livraison rapide. Certains, comme Pixmania, vont jusqu'à proposer un service de portage. Car en cas de retard ou de non livraison du colis, la responsabilité n'incombe pas à la Poste, mais aux cybercommerçants. «Les sites de commerce en ligne sont responsables de plein droit de l'exécution des contrats passés avec leurs clients, y compris pour la livraison des produits», précise Patricia Foucher, juriste à l'Institut National de la Consommation (INC). Même si la loi ne prévoit pas de dédommagement en cas de retard de livraison, mais la seule possibilité d'annuler la commande une fois les sept jours de retard écoulés. «Si votre colis n'arrive pas à temps pour Noël, la meilleure option est de régler le conflit à l'amiable avec votre cybercommerçant. Il pourra, dans le meilleur des cas, consentir un geste commercial».

TÉMOIGNAGES - Vos cadeaux de Noël ont-ils été livrés à temps ? Avez-vous dû vous y prendre plusieurs semaines à l'avance ? À l'inverse vos colis n'arriveront pas le jour prévu, comment procédez-vous ? Avez-vous tenté de vous rendre sur place ou de contacter l'enseigne directement ? Faites nous part de vos témoignages dans les commentaires ci-dessous ou à l'adresse : temoin@lefigaro.fr.

LIRE AUSSI :

» Compte à rebours pour le «cyber-rush» de Noël

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant