Les insurgés syriens reprennent une position au sud d'Alep

le
0
    BEYROUTH, 2 avril (Reuters) - Des groupes rebelles syriens 
alliés au Front al Nosra ont pris samedi aux forces 
gouvernementales une colline d'importance stratégique au sud 
d'Alep, au lendemain d'une offensive des insurgés dans le 
secteur, rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'homme 
(OSDH).  
    Un fragile accord de cessation des hostilités est en vigueur 
depuis plus d'un mois en Syrie pendant qu'une partie des 
belligérants discute sous l'égide de l'Onu à Genève. Mais le 
Front al Nosra, filiale d'Al Qaïda, tout comme l'organisation 
Etat islamique sont exclus de cette trêve.  
    L'offensive de vendredi a commencé par trois attaques 
suicides menées par al Nosra contre des troupes loyalistes au 
sud de la colline de Talat al-'Iss, avant la prise de contrôle 
de la hauteur par l'ensemble des insurgés, déclarent l'OSDH et 
le Front al Nosra dans un communiqué.  
    Al Nosra dit avoir tendu une embuscade aux forces 
gouvernementales qui se retiraient vers la ville de Hadhar, plus 
à l'est.  
    L'OSDH fait état de dizaines de morts dans les rangs 
gouvernementaux et d'au moins 16 insurgés tués.  
    Les images filmées par la chaîne Orient News TV, favorable à 
l'opposition, montrent que la colline domine un vaste espace et 
se situe non loin de l'axe autoroutier reliant Alep à Damas.  
    "C'est une ligne de division, la position de pointe de 
l'armée syrienne dans la campagne sud d'Alep", a déclaré une 
source militaire syrienne à Reuters.  "C'est une violation 
claire de la trêve", a-t-elle ajouté.  
 
 (Lisa Barrington; Jean-Stéphane Brosse pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant