Les institutionnels revoient leurs allocations au profit de l'obligataire

le
0

(NEWSManagers.com) - Début février, les investisseurs institutionnels ont massivement délaissé des actions américaines pour se porter sur les obligations américaines dans un contexte de sortie progressive de la politique accommodante de la Réserve fédérale, de ralentissement de la croissance chinoise, et de perspectives bénéficiaires plus prudentes pour les entreprises.

Une mini-rotation qui s'est traduite par de nouveaux records de flux entrants sur les obligations et de flux sortants sur les actions. Les fonds d'actions dans leur ensemble ont ainsi terminé la semaine au 5 février sur une décollecte nette record de 28,3 milliards de dollars et les fonds obligataires sur une collecte nette de 14,7 milliards de dollars, selon les estimations communiquées par EPFR Global.

Côté actions, la décollecte sur les fonds d'actions émergentes a représenté le cinquième du total de la décollecte, précise EPFR Global. Côté obligataire, les investisseurs ont continué de diminuer leur exposition aux obligations émergentes et de la région Asie-Pacifique tout en s'engageant dans le segment de l'obligataire high yield pour un montant de 1,2 milliard de dollars.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant