Les institutionnels moins confiants vis-à-vis des actions

le
0
(NEWSManagers.com) - Depuis le printemps, la confiance des investisseurs institutionnels vis-à-vis des actions a subi une légère dégradation. C'est ce qui ressort du deuxième Baromètre Allocation Actions réalisé par L'Agefi et Axa Investment Managers à partir de réponses de 56 investisseurs entre le 11 septembre et le premier octobre dernier. Six mois après le premier baromètre, réalisé en mars, le niveau de confiance des investisseurs institutionnels envers les actions à horizon trois mois reste positif ou médian pour le trois-quarts d'entre eux. On constate, néanmoins, qu'en mars, les sondés étaient 14 % à afficher une confiance élevée, proportion qui s'élève aujourd'hui à 0%. Il y a six mois, 5 % des institutionnels n'affichaient aucune confiance en les actions à trois mois, contre 12 % en septembre.

Concernant les perspectives d'évolution de leur poche actions à 12 mois, les investisseurs institutionnels sont 36 % à la maintenir. 36% prévoient de l'augmenter, alors que 14 % souhaitent la diminuer. Les sondés sont 14 % à ne pas savoir comment ils feront évoluer cette poche.

Dans une approche par zone géographique, la zone Asie reçoit 71 % de suffrages favorables, ce qui en fait la zone géographique sur laquelle les institutionnels sont les plus positifs à horizon 12 mois. Tous les autres marchés perdent la faveur des investisseurs avec les actions France en bas de tableau, la zone recevant plus de sentiments négatifs que positifs (-30 points par rapport à la première édition du baromètre) et des chutes de niveau de confiance de plus ou moins 20 points sur les actions Pacifique, Amérique, Europe, Amérique Latine et la zone " Autres" . L'attrait des investisseurs pour les actifs américains résiste mieux, même s'il s'essouffle, avec 64 % d'optimistes, contre 86 % au mois de mars.

D'un point de vue sectoriel, les valeurs phares du précédent baromètre (technologie de l'information, Energies et Santé) restent très prisées avec toujours plus de 4 investisseurs sur 5 positifs sur ces secteurs. A l'opposé, les perspectives sur les secteurs des télécommunications et de l'industrie ont été revues nettement à la baisse : les télécommunications passant de 45% d'avis favorables en mars à 21% et l'industrie de 68% à 21%. Le secteur Finance gagne 11 points mais reste en deçà de la moitié d'opinions positives avec 43% d'investisseurs confiants à horizon 1 an.

Pour effectuer les investissements en actions, les investisseurs institutionnels sont toujours plus nombreux à donner la priorité à la gestion active, avec 79% d'adeptes parmi les sondés contre 71% au mois de mars. L'Agefi et Axa IM soulignent toutefois que l'on peut nuancer ces résultats en prenant en compte les modèles hybrides de gestion, qui allient les deux méthodes que sont la gestion active et la gestion passive.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant